Accueil > Air-Bruit-Odeur

POLLUTIONS ET NUISANCES LIÉES À L’AIR

La dégradation de la qualité de l’air est l’un des principaux impacts des activités industrielles sur l’environnement.

Qualité de l’air extérieur

Selon la loi française, 13 polluants atmosphériques sont réglementés (paragraphe 1.1 de l’annexe 1 de l’arrêté du 16 avril 2021 relatif au dispositif national de surveillance de la qualité de l’air ambiant) et font donc l’objet d’une surveillance au regard de leurs conséquences sanitaires et environnementales, on peut citer notamment : 

  • les particules PM10 et PM2,5
  • les oxydes d’azote (NOx)
  • le dioxyde de soufre (SO2)
  • l’ozone (O3)
  • le monoxyde de carbone (CO)
  • les composées organiques volatils (COV)
  • les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)
  • les métaux lourds

L’article R221-1 du code de l’environnement fixe les valeurs relatives à la surveillance de ces polluants : objectif de qualité, seuil d’information et de recommandation, seuil d’alerte, valeurs limites pour la protection de la santé et de la végétation. 

Retrouvez les prévisions journalières de niveau de qualité de l’air et les bilans et cartes annuels de pollution sur le site d’AirParif, organisme agréé par l’Etat pour surveiller la qualité de l’air en Île-de-France.

L'impact des gaz à effet de serre

Les gaz à effet de serre (GES) sont des molécules d’origine naturelle ou produites par les activités humaines que l’on retrouve dans l’air. Ces molécules ont la particularité d’absorber le rayonnement émis par le Soleil, ce qui permet de retenir une partie de la chaleur dans l’atmosphère : c’est l’effet de serre. Sans ce phénomène naturel, la température sur Terre serait de l’ordre de -18°. Par conséquent, l’augmentation de la teneur en GES dans l’atmosphère se traduit par une hausse de sa température.

Molécule chimique
(sous forme gazeuse)
Sources
vapeur d’eau (H2O)Naturelle et humaines
dioxyde de carbone (CO2)Humaines, essentiellement combustions (transports, résidentiel et tertiaire, production d’énergie)
méthane (CH4)Humaines (fermentation entérique des ruminants et culture du riz, décharges, procédés industriels)
protoxyde d’azote (N2O)Humaines (fertilisation azotée et effluents d’élevage, procédés industriels)
certains hydrochloro-fluorocarbures (HCFC)Humaines (systèmes de réfrigération et de climatisation, sprays, composants électroniques, procédés industriels)

Qualité de l’air intérieur

La qualité de l’air est également impactée à l’intérieur des bâtiments.

La loi n°2020-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement, dite loi Grenelle II, a d’ailleurs rendu obligatoire la surveillance de la qualité de l’air intérieur pour le propriétaire ou l’exploitant de certains établissements recevant un public sensible (ERP), notamment les établissements d’enseignement ou d’accueil d’enfants et les EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

 

Nuisances liées à l'air

Quels sont les types de nuisances liées à l’air ?

  • nuisances olfactives (odeurs nauséabondes)
  • dépôts de poussière
  • nuisances auditives (bruits)

Les activités principalement sources de nuisances de l’air : 

  • les activités de traitement de déchets (stockage, incinération, compostage, eau usée, etc) 
  • l'extraction/transformation des matériaux de construction (carrière, mine, etc) 
  • les exploitations agricoles (épandage, élevage, etc) 
  • les installations industrielles (chimie, agro-alimentaire, papeterie, etc) 
  • les transports (routier, maritime, aérien, etc) 

Plans de santé environnement

Le PNSE : Plan National de Santé Environnement

Le Plan National de Santé Environnement (PNSE) est un document de planification fixant les grands axes de mesures à prendre sur 5 ans en matière de prévention des risques pour la santé liés à l’environnement. Ce plan est inscrit dans le code de la santé publique.

Le PNSE 4, lancé en 2021, présente plusieurs actions autour de la santé lié à l’air.

On peut retrouver notamment :

  • Axe 1 : s’informer, se former et informer sur l’état de notre environnement et les bons gestes à adopter pour notre santé et celle des écosystèmes
    • Action 2 : identifier les substances dangereuses pour la santé et l’environnement dans les objets du quotidien
    • Action 3 : être mieux informé sur la bonne utilisation des produits ménagers et leur impact sur la santé et l’environnement
    • Action 4 : informer les propriétaires d’animaux sur l’utilisation des produits biocides
  • Axe 2 : réduire les expositions environnementales affectant la santé humaine et celle des écosystèmes sur l’ensemble du territoire
    • Action 14 : améliorer la qualité de l’air intérieur au-delà des actions à la source sur les produits ménagers et biocides
    • Action 15 : réduire l’exposition au bruit

Lisez l’ensemble du PNSE 4 pour découvrir le détail de ces actions.

Le PNSE est ensuite décliné dans chaque région afin de répondre aux préoccupations locales et d’aborder les problématiques propres aux territoires.

Le PRSE : Plan Régional de Santé Environnement, la déclinaison du PNSE au niveau régional

Les Plans Régionaux de Santé Environnement (PRSE) sont élaborés par concertation locale de communautés santé environnement ou des groupes régionaux santé environnement (GRSE). Le suivi de la mise en œuvre de chaque action des PRSE est aussi soumis à consultation. Suivez l’élaboration du PRSE 4 d’Île-de-France. Retrouver notre article sur le PRSE 3 Ile-de-France 2017-2021 dans notre lettre n°58.  

LE PCAET : Plan Climat-Air-Énergie Territorial

En savoir + sur le PCAET

Sites ressources sur les nuisances et pollutions liées à l’air

  • Gouvernement (formation de la pollution de l’air, effets, gestes à adopter)
  • Notre-environnement (portail d’information des citoyens sur l’environnement)
  • Lig’Air (nuisances de l’air et comment agir en fonction de leur nature)
  • Atmo France (observatoire de la qualité de l’air en France)
  • AirParif (observatoire de la qualité de l’air en Île-de-France)
  • BruitParif (observatoire du bruit en Île-de-France)
  • ADEME (mobilité, qualité de l’air intérieur et extérieur)
  • Prév’Air (prévision de la qualité de l’air en France et en Europe)
  • ARS (agence régionale de santé)
  • RNSA (réseau national de surveillance aérobiologique : risque d’allergie aux pollens)
  • INERIS (appui scientifique et technique des pouvoirs publiques, évaluation des stratégies de réduction de la pollution atmosphérique)
Une question ou un constat à remonter sur cette thématique ?
Contactez-nous

Actualités et évènements liés

phone-handsetchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram